Site

Elections/Elections européennes 2014

Elections européennes 2014

Résultats des élections européennes dans la 8è circonscription

Résultats


86 ko - Dernières modifications : 14/06/2014

Intervention à la fete de Lutte Ouvrière


Ghislaine Joachim Arnaud à "décryptage"



Ghislaine Joachim Arnaud


Corine Gasp



Intervention de Jean Marie NOMERTIN





Circulaire électorale:
La Liste Lutte Ouvrière-Combat Ouvrier aux élections européennes dans la circonscription de l'Outre-mer: Guadeloupe, Martinique, Guyane, St Pierre et Miquelon, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle Calédonie, la Polynésie française, Wallis et Futuna.

 
1   JOACHIM-ARNAUD Ghislaine
Technicienne de laboratoire - Martinique - section Atlantique

 
2.   NOMERTIN Jean-Marie – Employé
Guadeloupe - section Atlantique
 
 

3.   GASP Corinne - Conseillère de gestion
La Réunion - section Océan Indien
 

4.   PAYET Jean Luc - Enseignant
Nouvelle Calédonie - section Pacifique
 

5.   DIAKOK Danielle - Employée d’assurance
Guadeloupe - section Atlantique
 

 
6.
PAYET Jean-Yves - Formateur agricole
La Réunion - section Océan Indien

 
7.
MARTHE DITE SURELLY Marie-Hellen
Ouvrière agricole - Martinique - section Atlantique

 
8.
MAUGÉE Louis  - Retraité
Martinique - section Atlantique

 
9.
DAHOMAY Lita - Retraitée
Guadeloupe – section Atlantique


 
C’est bien un résidu du passé colonial de l’impérialisme français que ce regroupement en une seule circonscription électorale des territoires dispersés sur trois océans et, qui plus est, de les regrouper à l’occasion d’élections dites... européennes.
Mais puisque l’État de la bourgeoisie française nous impose ce cadre, souvenons-nous de ce qui est commun à la plupart des régions concernées par-delà la dispersion géographique : un passé fait souvent de conquêtes sanglantes, de domination violente, d’intégration par la force dans l’empire colonial de la France, d’esclavage pour beaucoup et d’oppression pour tous.
La domination  coloniale des grandes puissances impérialistes rivales a morcelé des régions et coupé les uns des autres des peuples proches par la géographie. À l’intérieur   même de sa zone d’influence  coloniale, l’impérialisme  français a aiguisé, voire suscité, la méfiance mutuelle entre les peuples pour mieux les dominer.
 
Ces élections  européennes,  quels que soient  leurs résultats, n’ont pas le pouvoir de changer notre sort. Pas plus que les autres élections. Mais elles nous donnent la possibilité de nous exprimer. Elles nous donnent la possibilité de faire entendre notre camp, celui des travailleurs, des exploités, des pauvres, face à ceux qui nous exploitent et nous oppriment.
Faire entendre le camp des travailleurs, voilà le sens de la liste conduite par Ghislaine  Joachim-Arnaud  et  présentée dans ces élections européennes, en commun, par Lutte Ouvrière et Combat Ouvrier, qui se réclament du communisme révolutionnaire.
Voter pour cette liste, c’est affirmer la nécessité pour tous les travailleurs d’exprimer leurs propres intérêts de classe face aux partis politiques qui, au-delà de leurs différences, considèrent, tous, l’économie et la société capitalistes comme les seules possibles et qui, lorsqu’ils sont en position de responsabilité, dirigent en fonction des intérêts de la bourgeoisie et des riches.
Voter pour cette liste, c’est affirmer partout que, pour protéger leurs intérêts matériels et moraux, les travailleurs n’ont pas à accepter d’être privés de travail et de salaire. Ils doivent imposer l’interdiction des licenciements, l’embauche de jeunes, en répartissant le travail entre tous sans diminution de salaire.
Voter  pour cette liste, c’est affirmer la nécessité de toucher, dans tous les secteurs économiques, des salaires qui permettent de vivre et d’en protéger le pouvoir d’achat par leur indexation sur les hausses de prix.
Voter pour la liste conduite par Ghislaine Joachim-Arnaud, c’est dire qu’il faut enlever au patronat et aux financiers le pouvoir absolu qu’ils exercent sur l’économie,  le pouvoir exorbitant de supprimer des emplois ou de ne pas en créer alors que les moyens de le faire existent et que les besoins à satisfaire sont nombreux. Pour cela, la première condition est la suppression des secrets bancaire et commercial afin que chacun puisse vérifier la situation réelle des entreprises capitalistes, des banques, des mines, des plantations, afin que les populations puissent s’opposer aux destructions d’emplois et aux dégâts injustifiés faits à la nature et à l’environnement.
Voter pour la liste conduite par Ghislaine Joachim-Arnaud, c’est se prononcer contre toutes les formes d’inégalité et d’oppression qui perpétuent la domination coloniale.





Emissions relatives à la campagne officielle en vue de l’élection des représentants au Parlement européen des 24
et 25 mai 2014

LE SAMEDI 24 MAI VOTEZ POUR LA LISTE "LUTTE OUVRIERE – COMBAT OUVRIER" CONDUITE PAR GHISLAINE JOACHIM-ARNAUD ET JEAN-MARIE NOMERTIN

Le samedi 24 mai 2014, on votera aux Antilles pour l'élection des députés au parlement européen. La liste commune "Lutte OuvrièreCombat Ouvrier" se présente dans la huitième circonscription, celle de l'Outre-mer. Elle est conduite en tête de liste par Ghislaine Joachim-Arnaud,  la dirigeante de Combat Ouvrier, puis par  Jean-Marie Nomertin, porte-parole de Combat Ouvrier en Guadeloupe. Figurent aussi sur cette liste nos camarades de Lutte Ouvrière de  La Réunion,  d'autres de Guadeloupe et un camarade de Nouvelle-Calédonie.
 
FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS DANS TOUT L'OUTRE-MER
"Faire entendre le camp des travailleurs" dans l'ensemble de l'Outre-mer sous possession française est le sens de notre candidature. Cette élection dans tout l'Outre-mer nous permet de nous adresser à nos frères de classe, aux travailleurs, aux chômeurs, de Martinique, de Guadeloupe, de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de La Réunion, de Mayotte, de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie, de Wallis-et-Futuna. Ce sont nos frères de classe, mais aussi des frères d'Outre-mer, noirs, blancs, indiens, asiatiques, métis, comme nous.  Ce qui nous unit aussi c'est que nous faisons tous partie de l'ancien empire colonial français. Et les séquelles du colonialisme : le racisme, les discriminations, les vexations, les humiliations, nous savons ce que c'est. Nous connaissons toutes ces séquelles !
 
NE VOUS ABSTENEZ PAS !
Bien sûr, nous savons qu'à cette élection il y a généralement un taux d'abstention considérable : pas loin de 80% . Beaucoup de travailleurs et de chômeurs  estiment que ce vote ne changera rien et qu'il ne les concerne pas. Cette position pourrait se comprendre s'il s'agissait de ne voter que pour les partis officiels de droite ou de gauche. Oui, s'il s'agissait de voter pour la droite de Sarkozy ou la gauche de Hollande on pourrait comprendre cette abstention. Car ce sont des partis qui ont l'habitude de gouverner sans que rien ne change pour vous, travailleurs, chômeurs. Mais dans cette élection-là, vous  avez l'occasion de voter pour la liste "Lutte OuvrièreCombat Ouvrier". C'est tout-à-fait différent. C'est la liste de Ghislaine Joachim-Arnaud, de Jean-Marie Nomertin, soutenue par  Arlette Laguiller, par  Nathalie Arthaud !   C'est la  seule liste qui affirme qu'il faut combattre le système capitaliste. Toutes les autres listes sans exception, dans la circonscription de l'Outre-mer, sont des listes qui considèrent le capitalisme et l’ordre social actuel comme la seule voie possible !
 
UNE LISTE COMMUNISTE REVOLUTIONNAIRE
La liste conduite par Ghislaine Joachim-Arnaud  est la seule liste qui dit qu'il faut remettre le communisme militant sur la bonne voie, pas le communisme de l'ex-URSS mais le communisme révolutionnaire. Ce communisme-là veut en finir avec la société qui satisfait surtout les intérêts d'une minorité de riches, de profiteurs, alors que la majorité vit de revenus très bas et n'a pas de travail. Ce communisme-là veut une  société qui satisfera en priorité les intérêts de la majorité, c'est-à-dire les travailleurs, les chômeurs, les pauvres. La richesse accumulée par les capitalistes est faite par le travail, la sueur et le sang de milliers  d'ouvriers. Il faut que cette richesse soit répartie pour eux et pour l'ensemble de la société. C'est bien pour en arriver là que nous proposons la création d'un vrai parti communiste révolutionnaire.
 
DES REVENDICATIONS FORTES  ET DES LUTTES FACE A LA  CRISE !
En attendant, il faut se battre sans attendre, contre le chômage, les bas revenus, l'exploitation. Mais il faut se battre pour changer radicalement les choses, pas pour des petites mesures qui ne changent jamais rien.
Nous le savons, en Outre-mer le chômage est le triple du chômage en France. Et pourtant en France il est très important. Alors, la seule solution qui permettrait d'embaucher immédiatement des dizaines de milliers de chômeurs ce serait de répartir le travail entre tous, sans diminution de salaire. Il faut aussi interdire les licenciements, les rendre illégaux.
Le coût de la vie est bien supérieur à ce qu’il est en France. La seule façon de diminuer la pauvreté et la perte de revenus c'est d'augmenter les salaires, les pensions, les minima sociaux à chaque fois que les prix
augmentent et dans la même proportion. C'est l'échelle mobile des salaires, des pensions et des revenus sociaux.
Il faut aussi abolir le secret des affaires, le secret commercial le secret bancaire. Il faut que tous les travailleurs et les pauvres sachent qu'il y a des milliards dans les caisses de la grande bourgeoisie. Et que c'est avec ces milliards qu'on pourra améliorer le sort des exploités ! Toutes ces revendications devront être soutenues par des luttes offensives !
 
REFUSONS DE PAYER LA CRISE
Hollande veut faire payer à tous les travailleurs  les 50 milliards d'économies qu'il veut faire ! Il gèle les pensions, le salaire des fonctionnaires, réduit les dépenses de santé publique, les aides sociales, réduit les crédits aux collectivités locales, réduit les dépenses des services publics au détriment de la population.
Dans le même temps Hollande-Valls  arrosent d'argent le patronat : 20 milliards de crédit compétitivité, 30 milliards d'exonération de charges sociales et fiscales. Oui, les 50 milliards qu'on prendra dans nos poches en France et en Outre-mer, seront donnés au patronat !
Travailleurs, chômeurs, retraités, cette politique anti-ouvrière est aussi celle de la gauche locale, celle des Lurel, des Gillot, des Letchimy, serviteurs locaux de la bourgeoisie.
Votez pour la liste conduite par Ghislaine Joachim-Arnaud et Jean-Marie Nomertin c'est exprimer le rejet des partis de la bourgeoisie, mais aussi de la bourgeoisie elle-même !
 
Exprimez vous ! C'est aussi pour vous permettre d'aller voter, de faire le choix de notre liste que nous nous présentons. Ne vous abstenez  pas ! Vous pouvez faire bien mieux  QUE CELA ! VOTER POUR LA LISTE "LUTTE OUVRIERE – COMBAT OUVRIER" !
L'extrême-droite est la pire ennemie des travailleurs !
Il y  une liste d'extrême-droite, du Front National, dans la circonscription de l'Outre-mer. Elle est dirigée par une femme de  La Réunion. Le Front National c'est le parti de Marine Le Pen. Ce parti s'oppose à la droite UMP et aussi au Parti Socialiste. Mais jamais il ne s'attaque aux grands patrons, aux riches, aux capitalistes. Pour l'instant, ce parti s'en prend aux immigrés, mais demain il s'en prendra àtous les travailleurs. Ce parti est dangereux. Il cache son jeu. Son véritable objectif c'est de mettre au pas les travailleurs qu'ils soient  immigrés ou français bien blancs.
Quand un maire du Front National ne veut pas dans sa commune participer à la journée nationale de condamnation de l'esclavage des Noirs, il exprime son mépris pas seulement vis-à-vis des Noirs mais de tous les opprimés !  Voila un signe de la véritable nature du Front National ! Pour un travailleur, un chômeur, un exploité,  voter pour ce parti, c'est se tirer une balle dans le pied ! Si vous êtes vraiment en colère contre la droite de Sarkozy et la gauche  de  Hollande, VOTEZ POUR "LUTTE OUVRIERE – COMBAT OUVRIER" VOTEZ GHISLAINE JOACHIM-ARNAUD JEAN-MARIE NOMERTIN !
 
Ces élections européennes, quels que soient leurs résultats n'ont pas le pouvoir de changer notre sort. Pas plus que les autres élections. Mais elles nous donnent la possibilité de nous exprimer. Elles nous donnent la possibilité de faire entendre notre camp, celui des travailleurs, des exploités, des pauvres, face à ceux qui nous exploitent et nous oppriment, face au grand patronat, aux requins de la finance, face à leurs serviteurs politiques de gauche et de droite, face au  parti raciste.
 
Samedi 24 mai votez "lutte ouvrière-combat ouvrier" ! Votez  Ghislaine Joachim-Arnaud – Jean-Marie Nomertin !
 
 
Les candidats :
1/Ghislaine JOACHIM-ARNAUD (Martinique),
2) Jean-Marie Nomertin (Guadeloupe), 3) Corinne Gasp (La Réunion), 4) Jean Luc Payet (Nouvelle-Calédonie) 5) Danielle Diakok (Guadeloupe), 6) Jean-Yves Payet (La Réunion), 7) Marie-Hellen Marthe dite Surelly, 8) Louis Maugée (Martinique), 9) Lita Dahomay (Guadeloupe).
 
 
Combat Ouvrier : BP 821. 97258 FORT-DE-FRANCE CEDEX.
 Tél. 0696484105 - http://www.combat-ouvrier.net        
redaction@combat-ouvrier.net
 
Fait le 6 mai 2014





En Guadeloupe

Conférence de presse


En Martinique

Conférence de presse