Site

Présentation des porte-paroles de Combat Ouvrier

Ghislaine Joachim Arnaud

Ghislaine Joachim Arnaud
Ghislaine Joachim Arnaud  (GJA) est née le 10 juin 1952 à la Martinique.
Après ses études secondaires au lycée de Fort de France, elle poursuivit ses études en France et y obtint son diplôme de technicienne de laboratoire. Elle revint en Martinique en pleine grève générale de février 1974 et commença à s’engager activement aux côtés des travailleurs de l’île. Elle participa à de nombreuses luttes et souvent les impulsa particulièrement dans le secteur de la santé.
GJA est  membre dirigeant de « Combat Ouvrier », porte parole de cette organisation communiste révolutionnaire, trotskyste (UCI- Union Communiste Internationaliste). Elle représente aussi régulièrement son organisation politique lors des campagnes électorales. Elle fut candidate de Combat Ouvrier ou de Lutte Ouvrière à de nombreuses élections.
Après de nombreuses années de militantisme principalement dans le secteur de la santé au sein de la CGTM (Confédération générale du travail de la Martinique) GJA fut élue Secrétaire Générale de cette même Confédération. Elle fut la principale dirigeante de la grève générale de 2009 à la Martinique.
 Elle est  membre de la direction du « K5F » (Collectif du 5 février)  qui dirigea la grève générale de février 2009 en Martinique.

Jean Marie Nomertin

Jean Marie Nomertin
Jean Marie Nomertin (JMN) est né le 29 janvier 1965 à Capesterre- Belle-Eau. Il  suivit une scolarité jusqu’au BEP (formation de réparateur de machines agricoles). Il fut employé de commerce en 1982 et depuis 1983 est ouvrier agricole.
 Pendant près de 20 ans, il travailla dans les plantations de banane.
Il rejoignit les rangs de «Combat Ouvrier» dans les années 1980.
Il dirigea plusieurs grèves dans ce secteur dont une grève générale de la banane  en décembre 1997 pour le paiement d’un 13 ème mois de salaire. La grève dura 52 jours. Elle fut ponctuée de nombreuses manifestations, incidents dans les plantations et de quelques échauffourées avec les forces de l’ordre à Capesterre, mais couronnée de succès. J-M Nomertin fut aussi tête de liste de Combat Ouvrier aux élections Régionales de 2004 et de 2010 et candidat de «  Lutte-Ouvrière »-Combat-Ouvrier aux élections législatives de 2007 dans la troisième circonscription de Guadeloupe.
JMN est aujourd’hui secrétaire Général de la CGTG (Confédération Générale du Travail de la Guadeloupe).